Pourquoi tant de personnes ressentent elle de  la solitude, ont la sensation de subir leur vie, sont remplies de peurs ? Simplement parce qu’elles ne sont pas en contact avec leur âme. Meme si elles savent intellectuellement qu’elles sont d’origine divine, leurs émotions et peurs les séparent de ce qu’elles sont fondamentalement. L’égo est aux commandes et les enferme dans leur prison.

A chaque instant votre âme , votre divin intérieur est là pour vous accompagner. Mais vous ne pourrez sentir sa présence que si vous vous tournez vers elle et  lui adressez la parole et sachez écouter ses réponses. La voie d’accès n’est pas le mental mais un coeur sincère qui sait s’abandonner en toute confiance. Votre âme vous répondra toujours par une multitude de signes ou coincidences qui sauront éclairer votre chemin. Sa présence peu à peu vous remplira de sa Lumière et de son Amour  et l’alchimie de la  transmutation opèrera pour faire de vous un diamant pur.

POur illustrer voici ci dessous un texte de Madeleen DuBois : Communiquer avec son  âme

[hr_shadow]

Nous sommes responsables de notre vie à part entière. Nous sommes responsables de ce que nous pensons à cœur de jour, de ce que nous ressentons, des liens que nous tissons et entretenons, des objets qui sont nôtres, de notre santé comme de nos malaises, de nos joies comme de nos peines.

 Pour tout être humain, il existe trois niveaux de compréhension, que nous appelons aussi  » niveaux vibratoires  » ou  » niveau de conscience « .

Ces trois niveaux d’énergie sont le physique, l’âme et l’Esprit. (le mot Esprit avec une majuscule fait référence à Dieu nous) (le mot esprit en minuscule se rapporte à notre pensée.)

Le corps physique est intégré à la matière. C’est lui qui nous permet de vivre de multiples expériences sur le plan matériel. Cet univers physique est délimité par nos cinq sens. Nous devons apprendre à nous élever de cette matière, non pas en la niant mais en développant, en resserrant de plus en plus notre relation avec notre âme. Car après tout, nous sommes des êtres spirituels qui, pour évoluer dans la matière, ont emprunté un corps physique.

Le corps mental et émotionnel fait aussi partie intégrante du corps physique. Ce sont ces aspects qui nous permettent de nous exprimer dans la matière, tant sur le plan de l’intellect que sur celui de l’émotion.

Dans la vie, rien ne se perd, rien ne se crée. De la même façon, rien n’est jamais inutile.Toutes les expériences, même celles que nous qualifions de douloureuses, nous servent à évoluer, à grandir, à comprendre, à nous améliorer. Notre âme nous place toujours dans des situations qui nous forcent à la découvrir, qui nous mènent à elle, qui nous incitent à entrer en contact avec elle.

Le niveau de l’âme est le niveau spirituel de l’être humain. Nous ne sommes pas des êtres physiques venus effectuer des expériences spirituelles, mais bien l’inverse : des êtres foncièrement spirituels venus expérimenter dans la matière.

La dimension de l’âme, c’est la lumière qui est en nous, c’est notre divinité intérieure.

L’âme est éternelle. Elle n’a pas connu de début et ne connaîtra jamais de fin. L’âme est éternellement dans le moment présent, qui est d’ailleurs sa seule réalité.

Nous portons donc en nous l’éternité, ici et maintenant.  Nous habituer à notre âme, nous familiariser avec elle demande un certain travail sur soi. Nous misons sur ce que nous connaissons : le mental… et nous nous laissons littéralement piéger par lui.

Il est peut-être difficile de lâcher prise, particulièrement lorsque nous sommes de nature cérébrale. Les cérébraux sont constamment dans l’analyse, dans la logique et se fient aux apparences, la plupart du temps. Lâcher prise n’est pas du domaine du mental, car cet exercice demande un abandon et une foi exceptionnels.

L’âme est comme la goutte d’eau dans l’océan : elle a tous les éléments de l’océan, mais elle n’est pas l’océan. L’âme, c’est cette mémoire qui nous survit, quoi nous suit depuis toujours et pour l’éternité, Toutes les gouttes d’eau sont nécessaires pour former l’océan. L’océan infini, c’est l’Esprit en nous, c’est Dieu. Notre âme est une partie de ce tout.

S’il existe une partie du tout en nous et que nous y ayons accès par l’entremise de notre âme, nous portons donc le tout à l’intérieur de nous. L’âme doit relever le défi de transcender ces émotions pour les transformer en pur amour.

Il en est de même de toutes nos expériences de vie. Ce sont souvent les moments difficiles qui nous amènent à dépasser ce que nous sommes et qui nous permettent de revenir à l’amour, non pas à l’amour humain mais à l’Amour divin qui est pur, gratuit, sans condition.

La vie matérielle est faite, entre autres, de ce que nous voyons avec nos yeux de chair. Le domaine spirituel, quant à lui, est le domaine que nous ne voyons pas, c’est l’invisible. Cependant, nous savons qu’il existe : ce n’est pas parce que nous ne le voyons pas qu’il n’existe pas!

Si nous ne développons pas une certaine quiétude face à tout ce que nous sommes maintenant, si nous n’arrivons pas à nous faire confiance, nous ne serons pas plus en paix lorsque viendra le temps de quitter le plan terrestre! Car, bien évidemment, nous mourrons comme nous aurons vécu.

Le but de la vie est l’apprentissage de l’amour. Le véritable amour : pur, désintéressé, généreux, inconditionnel, universel. Nous devons atteindre cet état d’amour, pour nous-mêmes dans un premier temps, pour les autres dans un second. 

Pour transcender positivement toute situation, nous devons absolument nous servir de l’amour. Car l’amour nous servira toujours à améliorer notre sort.

Pour communiquer avec notre âme, il faut prendre le temps d’aller à l’intérieur de nous pour nous centrer.  Se centrer, ce n’est pas tant de parler à notre âme que de l’écouter. Nous devons apprendre à passer du rationnel à l’intuition. Le moyen idéal que notre âme utilise pour nous joindre, pour nous atteindre, c’est l’intuition. Mais encore faut-il que nous soyons à l’écoute de celle-ci.

Si nous sommes constamment dans notre tête, si nous ne vivons jamais au niveau du cœur, nous pouvons difficilement parler de relation avec notre âme. Plus notre cœur est ouvert, plus nous sommes près de notre âme. Plus nous vivons en harmonie avec notre âme, plus les peurs, se dissolvent s’estompent.

L’âme ne s’impose pas sans notre consentement. Notre âme attend toujours que nous tous tournions vers elle pour communiquer avec nous.  Lorsque nous somme s en contact avec notre âme, nous ne regardons pas la nature de la même façon, nous ne regardons pas les animaux de la même façon et nous regardons encore moins les êtres humains de la même façon.

Les comment et les pourquoi traduisent le langage du mental. L’âme, quant à elle, est constamment sur le mode  » abandon « , quoi jamais ne crée de résistance. Par le fait même, plus nous sommes en contact avec notre âme, moins le mental a de prise sur nous et plus nous avançons dans la vie avec confiance. Madeleen DuBois

[video_right][video_frame]
[iframe url= »http://www.youtube.com/embed/4tTURqEKAJY?rel=0″ width= »572″ height= »312″ scrolling= »no » frameborder= »0″ marginheight= »0″]
[/video_frame]

[video_text]
[h2] Message[/h2]

[/video_text][/video_right]

Prochaine séance sérénité par visio conférence   Jeudi 26 janvier à 20h30 (heure de Paris) inscription sur cette page

Il ne m’est plus possible de vous répondre individuellement à vos nombreux mails  , merci de laisser vos commentaires et témoignages dans le cadre ci-dessous.